Vélo de nuit : quel équipement ?

Le vélo est pris en considération par de multiples usagers de la route. Et vous savez très bien que le vélo est un véhicule comme un autre. Il est obligatoire de porter quelques équipements avant de sortir en vélo. Cela est imposé pour votre assurance et aussi pour la sécurité des autres. C’est pour cela que votre visibilité sur le vélo est vraiment importante pour que chacun puisse circuler en respectant les règles. 

Les tenues à mettre avant de rouler

La tenue à porter fait partie de l’équipement de vélo de nuit. Afin d’être plus sûr et facilement identifiable pendant la nuit, il est nécessaire de vous équiper en accessoires adaptés. En effet, c’est important de porter un équipement de haute visibilité. Durant vos déplacements dans un environnement sombre. Il existe ce que les gens appellent, le gilet de visibilité. Ce dernier est pratique quand vous indiquerez aux autres usagers que vous tournez. Concernant le bas du corps, achetez des serres-pantalons réfléchissants. Vous pouvez aussi enfiler un bandeau de visibilité ou couvre-sac au cas où vous portez un sac à dos qui masque votre gilet. Ainsi, il existe des vestes particulièrement conçues pour les cyclistes. Elles garantissent une visibilité et vous protégeront aussi des intempéries.

Les lumières pour votre casque

Il est important de se procurer en luminosité sur votre casque comme une magnifique lampe frontale. Tout au long de votre chemin. Elle vous apportera un niveau supérieur de précision là où se projette votre regard. Il faut préciser qu’il y a des casques qui sont intégrés directement par des lampes proprement dites. Donc, concernant l’éclairage c’est mieux de ne pas porter quelques choses de pesant qui ferait bouger votre casque pendant des virages ou des sauts. Ainsi, posséder un équipement vélo de nuit comme le casque accompagné d’une lampe est très bien pour votre sécurité.

Les éclairages du vélo

Le plus important de l’équipement vélo de nuit est votre éclairage. D’une part, l’éclairage à l’avant du vélo est placé sur le guidon de vos deux roues. Vous pouvez évidemment sortir avec une lumière de quatre cents lumens. Mais il ne faut absolument pas trop exagérer sur la qualité de votre lumière. Si vous connaissez très bien le chemin, optez au moins pour une lumière de huit cents lumens. Le principe de l’éclairage s’agit d’une part, de voir, et surtout d’être bien vu face à une dizaine de mètres au minimum. A l’avant de votre vélo, il doit y avoir un feu jaune ou bien blanc et un feu rouge à l’arrière.

 

Pourquoi utiliser un triporteur à assistance électrique ?
Trouver une boutique en ligne spécialisée dans la vente d’accessoires et d’équipement de vélo